Au pays des aveugles 8

Car cyclope tu restes, armurier de l’esprit. Forgeron à l’oeil unique. Bâtisseur de murailles à chaque instant plus hautes.

Peut-être un jour retrouveras-tu le relief?