Corps étrangers / Foreign bodies

 « Étrangement, l’étranger nous habite : il est la face cachée de notre identité, l’espace qui ruine notre demeure, le temps où s’abîment l’entente et la sympathie. De le reconnaître en nous, nous nous épargnons de le détester en lui-même. »

« Strangely, a stranger inhabits us: it is the hidden face of our identity, the space that ruins our resting place, the moment where understanding and instinctive fellow feeling become swallowed up. Recognising the stranger within ourselves, we are spared from hating him in himself. »

Julia Kristeva / Étrangers à nous-mêmes/Strangers to Ourselves /1988

https://denisblondin.wordpress.com/textes/les-corps-etrangers/#_ftn57

Frontières

« Les frontières de mon langage sont les frontières de mon monde »

Wittgenstein

https://languesdefeu.hypotheses.org/822