Du corps / De l’objet

Je pense que l’art avant d’exister en soi existe politiquement, historiquement, économiquement…. qu’il est développé et interprété d’une certaine manière dans une société donnée.

…le problème que je me pose est à la fois du corps et de l’objet puisque je crois que c’est d’ une certaine manière ce que tente d’éliminer et de détruire la société dans laquelle nous sommes, soit en nous recouvrant d’objets et en détruisant les corps, soit en exaltant certaines parties du corps et en éliminant la totalité de ce qui est l’individu, qui est d’une certaine manière le désir.

Michel Journiac

Catharsis

« Si le théâtre double la vie, la vie double le vrai théâtre… la métaphysique, la peste, la cruauté, le réservoir d’énergies que constituent les mythes, que les hommes n’incarnent plus, le théâtre les incarne. Et par ce double, j’entends le grand agent magique dont le théâtre par ses formes n’est que la figuration, en attendant qu’il en devienne la transfiguration. C’est sur la scène que se reconstitue l’union de la pensée, du geste, de l’acte. Et le double du théâtre c’est le réel inutilisé par les hommes de maintenant. »

Antonin Artaud / Lettre à Jean Paulhan