Indra

« Far away in the heavenly abode of the great god Indra, there is a wonderful net which has been hung by some cunning artificer in such a manner that it stretches out indefinitely in all directions. In accordance with the extravagant tastes of the deities, the artificer has hung a single glittering jewel at the Net’s every node, and since the net is infinite in dimension, the jewels are infinite in number. There hang the jewels, glittering like stars of the first magnitude, a wonderful sight to behold. If we know arbitrarily select one of these jewels for inspection and look closely at it, we will discover that in it’s polished surface there are reflected all the other jewels in the net, infinite in number. Not only that, but each of the jewels reflected in this one jewel is also reflecting all the other jewels, so that the process of reflection is infinite. »

« Très loin, dans la demeure céleste du grand dieu Indra, il y a un filet merveilleux qui a été accroché par un artisan rusé, de telle manière qu’il s’étend à l’infini dans toutes les directions. En accord avec les goûts extravagants des divinités, l’artisan a accroché un seul joyau étincelant  à chaque noeud du filet et, puisque le filet est infini en dimension, les joyaux sont en nombre infini. Ainsi pendent les joyaux, étincelants comme des étoiles de première grandeur, une vision merveilleuse à percevoir. Si nous sélectionnons arbitrairement l’un de ces joyaux pour l’examiner et le regarder de plus près, nous découvrirons que dans sa surface polie se reflètent tous les autres joyaux du filet, en nombre infini. Non seulement cela, mais chacun des joyaux reflété dans celui-ci réfléchit également tous les autres, de sorte que le processus de réflexion est infini »

This entry was posted in image.