Conversation piece: Gina & Michel 2012

 

De Nouméa à Montréal, d’ile en ile, un fil. Un film.

D’il en elle, Gina et Michel. Des revenants. Des retrouvailles, 40 ans plus tard. D’un corps qui, désormais fantôme, n’en reste pas moins fondement de toute pensée actuelle.

Du contexte insulaire. Entre flux et reflux. Du cortex insulaire. Au plus profond des plis. D’une conscience qui, vide d’ émotions, ne serait pas. Mystère in carne.

Incarner. Comme au premier jour. Exactement sous le soleil. Singulier. Ciel et terre conjugués. Vie et mort synchrones. Sans résistance.

Car l’acteur doit être sans espoir, toujours là, sans chercher ce qui l’a précédé, ce qu’il sera peut être.

De l’enfouissement à la surexposition.

Peace and love.